Cette vidéo diffusée par Arte, montre qu'aucune étude sérieuse sur le sujet ne démontre l'existence d'un virus.
En attendant, on élimine les faibles, les drogués, les homosexuels, les toxicos ... et les africains, comme le démontre l'article suivant :
http://www.sidasante.com/themes/statistiques_africaines_bidons.htm